L’énergie de l’été en MTC

Nouvelle saison signifie nouveaux organes, nouvelle couleur et nouvelles énergies en médecine traditionnelle chinoise (MTC). Je n’y connais presque rien en MTC mais je trouve cette approche et cette vision des choses très intéressante, tellement éloignée de la nôtre mais tellement juste. C’est pourquoi, à chaque saison, je me renseigne sur ses spécificités et ce qu’elles impliquent. Par la même occasion je vous fais partager mes découvertes par un article résumant ma lecture (les cinq saisons de l’énergie – Isabelle Laading) !

L’été et ses caractéristiques

L’été représente le yang à son maximum. Alors qu’en hiver le yin est à son maximum et qu’au printemps le yang prend le dessus, c’est en été qu’il atteint son apogée. Le feu est l’élément associé à cette saison. Il offre éclat, luminosité, chaleur et nous invite à être dans le mouvement et l’action. La couleur associée est le rouge, symbole de puissance et de vitalité. Les organes spécifiques sont le cœur (yin) et l’intestin grêle (yang) :

  • Le cœur, « l’empereur », abrite le Shen, énergie spirituelle qui est la conscience, l’intelligence. Il regroupe les données psychiques et émotionnelles des autres organes.
  • L’intestin grêle réalise un tri dans le bol alimentaire. Il sépare ce qui est bon pour nous de ce qui est mauvais. Il a le pouvoir de discernement, il nous donne la faculté de juger et le cœur l’aide dans ce travail.

A ces deux organes sont associés deux autres fonctions énergétiques, le maître du cœur et le triple réchauffeur. Egalement, l’organe des sens qu’est la langue s’ajoute à la liste. Elle est aussi nommée « le bourgeon du cœur ».  

Dans le cycle Cheng (d’engendrement), le Feu donne naissance à la Terre (rate, été indien) et la nourrit. Dans le cycle K’o (de contrôle), le Feu est contrôlé par l’eau (reins, hiver) et contrôle lui-même le métal (poumons, automne).  Référez-vous à l’article foie et printemps en MTC pour comprendre ce que représentent ces cycles.

Les signes d’un déséquilibre

On peut penser à un déséquilibre si on :

  • Présente un goût excessif pour la chaleur ou au contraire on ne peut pas la supporter (déséquilibre de l’élément Feu)
  • A des sueurs froides, une transpiration localisée sur le thorax ou la tête, les mains/pieds moites
  • Parle et rit sans arrêt ou au contraire on ne rit jamais (déséquilibre de Shen venant du cœur)
  • Ressent des difficultés à s’exprimer : bafouillage, aphasie, bégaiement (déséquilibre de Shen)
  • Présente des troubles de la circulation sanguine : varices, œdèmes, kystes
  • Vous faîtes de insomnies, avez un sommeil agité, des réveils fréquents et avez du mal à vous endormir

Comment revenir vers l’équilibre ?

Si vous faites partie des grands bavards, il faut canaliser l’excès d’énergie par des activités diverses et variées : sport cuisine, art, danse… Pour calmer l’agitation et la dispersion, vous pouvez calmer votre esprit en vous accordant des temps de silence, de relaxation.

Si vous présentez des troubles de la circulation, soyez plus actifs que d’habitude, profitez de l’extérieur, allez gambader où bon vous semble et travaillez sur votre faculté d’adaptation. D’après l’auteure, bon nombre de problèmes circulatoires s’atténuent lorsque les personnes concernées travaillent sur l’adaptation : s’ouvrir aux expériences, se laisser aller, accepter le moment tel qu’il même si on n’avait pas prévu cela, ne pas se figer dans des sentiments de frustration et de colère parce que les choses ne se passent pas comme prévu. Je trouve ça dingue comment notre comportement va impacter notre corps.

Si vous avez un sommeil agité, il est conseillé d’établir une phase de détente entre la fin de votre activité et la tentative d’endormissement. Je m’explique : si vous faites quelque chose qui demande de la réflexion, de la concentration, il est normal que votre cerveau tourne encore en boucle si vous vous couchez directement après. Dans ce cas-là, il sera dur de trouver le sommeil. Pour mettre le corps dans un état de détente propice à l’endormissement, vous pouvez réaliser de simples respirations ou également prendre une douche qui permettra d’alléger l’esprit et le corps.
Pour finir, se coucher sur le côté droit favoriserait l’endormissement. En effet, la narine gauche respirerait beaucoup mieux et oxygénerait la partie droite du cerveau, partie liée aux rêves et au lâcher prise.

La diététique de l’été

La saveur amère soutient les fonctions du cœur. Elle assèche et refroidit. Cependant, il faut en consommer modérément car la saison assèche déjà beaucoup ! Il d’agit de : café, chocolat (dommage), bière, thé, tabac, abricot, asperge, endive, verveine, laitue, blé.

Concernant la nature des aliments, considérez que le chaud va accroître encore plus la chaleur dans le corps et qu’il est donc préférable de réduire les aliments de nature chaude. C’est la période idéale pour manger des crudités !

Dans les boissons, les jus de fruit disperseraient l’énergie du cœur.

L’impact des écrans sur l’énergie du cœur

Une concentration visuelle soutenue impacte l’énergie du cœur et du corps entier. Il peut s’agir d’une longue réflexion ou simplement de la fixité du regard. Ainsi, trop de temps passé sur ordinateur, trop de télévision ou trop de travail vont particulièrement fatiguer Shen. De plus, le foie en sera également impacté car il est intimement lié aux yeux et au cœur (le foie nourrit le cœur).

Pour éviter cela et garder sa lucidité, prenez l’habitude de bouger régulièrement vos yeux, de faire des pauses toutes les heures lors d’une journée sur ordinateur, de sortir dehors et s’aérer. Eviter de passer de l’ordinateur à la télé (lorsque vous rentrez chez vous par exemple) mais changez d’activité, musique, lecture…

Les émotions liées aux organes de l’été

Le cœur recevant les énergies des autres organes, tout déséquilibre chez un organe l’impactera à terme. Par exemple, l’angoisse qui vient surtout d’un trouble de la rate viendra impacter le cœur sur le long terme. Mais l’émotion qui le perturbe directement est la joie excessive. Cette émotion vécue de façon chronique entraînera une déficience du cœur qui peut se traduire par un manque de clarté dans les idées, un mental brouillé. Concernant l’intestin grêle, c’est un manque de discernement que nous rencontrons lorsque son énergie sera perturbée. Ces deux organes se complètent, la clarté mentale soutenant la capacité de discernement.

Pour que l’énergie du cœur soit saine, il est important de gérer ses émotions, d’éviter les situations stressantes et angoissantes.

Points d’acupuncture pour calmer l’esprit 

Les points du milieu sont ceux du Maître Cœur :

  •  6 : Fait circuler l’énergie dans la poitrine, à stimuler en cas d’angoisse, irritabilité, insomnie ou encore nausées, vomissements.
  •  7 : Calme l’esprit en cas de choc émotionnel, anxiété

Les points sur l’extérieur du poignet sont ceux du cœur :

  • 5 : Calme l’esprit, à stimuler en cas de peur, palpitation, insomnie
  • 6 : Apaise l’agitation mentale
  • 7 : En cas d’inquiétude, de problèmes psychiques, de palpitations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *